SAN PEDRO DE ATACAMA HISTOIRE LE NORD DU CHILI A VOIR A FAIRE INFOS PRATIQUES PHOTOS CONTACT
Voyage Atacama


A VOIR ET A FAIRE A SAN PEDRO DE ATACAMA

San Pedro de Atacama est considéré la capitale touristique du Chili, en raison de la forte affluence de voyageurs dans cette zone. Le village est en effet le point de départ pour un grand nombre d'excursions. Les sites les plus connus et donc fréquentés, sont la vallée de la Lune, les lacs Atiplanico (Lacs Chaxa, Miscanti et Meniques), et les Geysers du Tatio. La plupart des sites nécessitent un véhicule pour s'y rendre. Les déserts d'altitudes d'Amérique du Sud ne sont pas propices à la randonnée, il vaut mieux les découvrir en 4X4. Mais Il y a tout de même des possibilités de balades à faire autour du village, à pied, à vélo ou à cheval. Se trouvant à 2 438 mètres d'altitude, San Pedro de Atacama permet de s'acclimater doucement à l'altitude. Il est recommandé en arrivant d'y passer au moins une journée, avant de se rendre sur les sites en altitude, et au moins 2/3 jours pour les geysers du Tatio, salar de Tara ou une expédition dans le sud Lipez en Bolivie. N'hésitez pas à consulter les informations pratiques sur San Pedro de Atacama.

Voici un descriptif des sites à visiter:

PAYSAGES:

Valle de la Luna
Vallee de la Luna

Valle de la Luna ("Vallée de la Lune") : C'est l'un des sites incontournables des alentours de San Pedro de Atacama. Elle est située dans la cordillère de Sel. Il s'agit d'un lac asséché, soulevé par le mouvement des plaques, sculpté par le vent et coloré par le soleil. Cette chaîne étrange de montagnes qui ressemble au paysage lunaire, se visite en fin d'après midi si l'on souhaite admirer le coucher de soleil. Il faut escalader la Duna Mayor, la plus grande de ses dunes, pour profiter d'une vue panoramique à couper le souffle.

Accessible en mini bus ou en véhicule. Possible en en VTT, c'est un vrai plaisir. Mais n'oubliez pas l'antivol et attention au retour nocturne.

Recommandation: Vêtements légers, mais aussi chaud pour l'après coucher de soleil. Protection solaire et lunette de soleil. Bouteille d'eau.

Entrée: $2.500 (pesos chiliens)

Valle de la Muerte (vallée de la mort) : La cordillère de sel abrite une deuxième vallée, la vallée de la Mort (vallee de la muerte). A proximité de la vallée de la Lune, la vallée de la Mort comme son nom l'indique, est un milieu très hostile à toute forme de vie. Ses roches rouges au coucher de soleil sont par contre un moment à vivre.

Geysers del Tatio : Autre site incontournable de la région, cette zone à forte activité geo thermique se situe a 4350m d'altitude. En partant à l'aube, on peut arriver pour le lever du soleil sur le site, à 100 km au Nord de San Pedro. C'est le moment idéal pour regarder ces jets de vapeurs s'échapper des fonds de la terre, avec bruit, et parfois sur 6 mètres de hauteur ! Il est également possible de se baigner dans des sources d'eaux chaudes.

Recommandation: Attention, le site est dangereux, préférer un guide pour vous accompagner.Vêtements très chauds. Bonnet et gants en dehors de l'été. Protection solaire et lunette de soleil. Bouteille d'eau.

Entrée: $5.000 (pesos cliliens)

Geysers del Tatio
Geysers del Tatio

Salar de Atacama : Au Sud de San Pedro de Atacama, se trouve le plus grand désert du Chili. Il s'étend sur 1000km jusqu'au Pérou et la Bolivie, et à 4000m d'altitude.C'est le désert le plus sec du monde. La végétation est quasi inexistante et peu d'espèces parviennent à survivre. Quelques types d'oiseaux arrivent à s'alimenter de minéraux dans les lagunes plus belles les unes que les autres.

Laguna de Chaxas : La lagune est située à 62km de San Pedro de Atacama (7km de Toconao) et a 2300m d'altitude. Elle fait partie d'un ensemble de lacs et vallées fertiles. Sur la surface du Salar d'Atacama, on peut remarquer des croûtes de sel produites par l'accumulation de cristaux obtenus à partir de l'évaporation des eaux salines subterraines qui proviennent de la Cordillère de Andes. Parmi ces lacs, certains ont une composition boueuse et sont peu profonds. La Lacune Chaxa est l'un d'eux. Elle attire différents types d'oiseaux. On peut y observer des parinas (sorte de héron), des flamans chiliens, le Chorlo de la Puna, le playero de Baird et la mouette andine. Ces oiseaux viennent se nourrir d'éléments microscopiques comme des algues unicelulaires et des micro-invertebrés.

Entrée: $2.500 (pesos cliliens)

Laguna Miscanti (et Meñiques): Distant de 115km de San Pedro de Atacama et situé à 4300m d'altitude, cet endroit est considéré comme l'un des plus beaux de la région. Ces deux lacunes aux eau turquoises sont entourées de hauts sommets, ainsi qu'une vue impressionante vers le Salar d'Atacama. Le paysage était autrefois différent dans cette zone. Les eaux produites par les dégels des volcans Miscanti et Meñiques s'écoulaient jusqu'au Salar d'Atacama. Lors de l'éruption du volcan Meñiques il y a un million d'années, les eaux se sont stagnées en donnant naissance à ces deux lagunes.

Lac Cejar : A 20km de San Pedro de Atacama et à 2600m d'altitude, on trouve la lagune Cejar dans le Salar de Atacama. Dans un environnement d'une grande beauté, cette lagune est caractérisée par des eaux turquoise, mais aussi par sa forte concentration en sel et en lithium. De ce fait elle a un indice de flotaison supérieur à la mer Morte. C'est un des endroits ou faire de très belles photos grace à l'étendue du lac et les reflets du ciel.

Laguna Miscanti
Laguna Miscanti

Lac Tebinquiche : A 25km de San Pedro de Atacama la lagune Tebinquiche est connue pour avoir une croûte de sel blanc comme la neige et résistante. C'est un des meilleur endroit pour observer le coucher de soleil !.

Salar de Tara : Ce désert se situe à environ 120km de San Pedro de Atacama, en direction de la frontiere avec l'Argentine. Il se trouve dans la réserve nacionale 'Los Flamengos' à 4300m, au milieu de volcans. Le cadre est magnifique car on peut y voir des rivières, des lacs qui abritent des flamands roses, un peu de vegetation ou viennent se nourrir des lamas. Les formations rocheuses qui bordent le salar sont egalement superbes. C'est la nature sauvage car Il est difficile d'y accéder (pas de route pour y aller), donc très peu de visiteurs, le silence.

Recommandation: Ce site est uniquement accessible avec un véhicule 4x4. Vêtements legers, mais aussi chaud pour l'après coucher de soleil. Protection solaire et lunette de soleil. Bouteille d'eau.

Hierbas Buenas : Situé à 68km sur le nord-ouest de San Pedro de Atacama, dans la Cordillère de Domeyko, se trouve le site archéologique de Hierbas Buenas. Datant de la période préhispanique, cet endroit fut une importante aire de repos pour les caravanes. Les gravures rupestres et les dessins sont variés et vraiment spectaculaire. Parmi les représentations, on y trouve des lamas, des chameaux, des oiseaux, des singes et des chiens. En outre, il existe de nombreuses ruines d'enclos et d'abris construits par les bergers et caravanes témoignant de leurs passages et séjours à cet endroit.

Recommandation: Pour atteindre cet endroit un véhicule 4x4 n'est pas nécessaire, puisque toutes les routes menant au site sont asphaltées. Vêtements legers. Protection solaire et lunette de soleil. Bouteille d'eau.

Valle del Arcoiris : Cette vallée se trouve à 90km dans la Cordillère de Domeyko au nord-ouest de San Pedro de Atacama. La vallee doit son nom à la grande variété de couleurs des collines dans cette vallée:, rouge, beige, vert, blanc, jaune, blanc et bleu, donnant aisni une idée de la richesse et variété des minéraux qui compose les sous sols.

Recommandation: Pour atteindre cet endroit un véhicule 4x4 n'est pas nécessaire, puisque toutes les routes menant au site sont asphaltées. Vêtements legers. Protection solaire et lunette de soleil. Bouteille d'eau.

Sources thermales de Puritama : Au nord de San Pedro de Atacama, à environ 30km, se trouve la gorge de Guatin, un canyon rocheux que traverse une rivière d'eaux tièdes. Les thermes de Puritama sont ces eaux thermales qui baignent au fond de cette gorge rocheuse pour former des piscines naturelles en étage. Ces eaux chaudes contiennent des minéraux aidant à lutter contre les rhumatisantes. Les eaux sont entre 25° et 30°.

ARCHÉOLOGIE:

Aldea de Tulor
Aldea de Tulor

Aldea de Tulor : Les ruines de ce village se trouvent à 8 km de San Pedro de Atacama, et a demi enseveli dans le sable.Construit entre -300 avant JC et 200 après JC, Il semblerait que ce fût le premier endroit habité de la région .À cette époque, il était habité par environ 150 à 200 habitants, qui se dédiaient à la céramique, les textiles, l'agriculture et l'élevage de bétails. Il existe un musée à proximité du village qui reproduit les habitations originales avec les mêmes élements d'autrefois. Il y a également un mirador qui vous permettra d'observer le village dans de meilleures conditions.

Entrée: $5.000 (pesos cliliens)

Pukará de Quitor : Cette ancienne forteresse construite au XIIe siècle par les indigènes de la zone, a été récupéré par les incas puis conquise et en partie détruit par les espagnols en 1540. Tous les chefs auraient été alors décapités. Le Pukará de Quitor a été restauré en 1981 et declaré Monument National en 1982.

Entrée: $5.000 (pesos cliliens)

Musée du père Le Paige : Ce musée retrace l'histoire de la zone de San Pedro de Atacama. Depuis l'arrivée des premiers hommes jusqu'à celle des espagnols au XVIème siècle. De nombreuses pièces archéologiques y sont exposées. Parmi elles, des superbes céramiques, des vêtements, des maginifiques pièces en métaux précieux, momies et des gravures. Le nom de ce musée provient de son fondateur, un prêtre jésuite, ethnologue et archéologue belge. Considéré comme le père de l'archéologie chilienne, il devint citoyen chilien.

VILLAGES:

Village Machuca : A mi chemin entre les geysers du Tatio et San Pedro de Atacama, ce petit village atacamenien, voit sa population diminuer avec l'émigration vers les plus grandes agglomérations voisines. Les divers projets mis en place par la commune de San Pedro de Atacama, comme les activités agricoles, la production de fromage et le tourisme, ont freiné la tendance, mais pour combien de temps ? En passant par ce village, vous pourrez déguster des empanadas ou des des brochettes de lama. Dans la partie basse de Machuca, se trouve un marecage que se partagent quelques familles de flamans, canards et mouettes.

Village Chiu Chiu
Village Chiu Chiu

Village Toconao : Ce village situé à 38 kms de San Pedro de Atacama  se trouve dans un oasis à 2475 mètres d'altitude en bordure du Salar de Atacama. C'est un oasis, dont les eaux douces et sans arsénique, permettent au village de cultiver tous types de fruits tels que les poires, les prûnes, les coings et même du raisin, ainsi qu'une grande quantité de légumes. Ce village préhispanique a une intéressante architecture faite de pierre liparita (liparite) provenant d'une carrière à 2 kms du village, qui est une pierre volcanique molle et blanche. L'autre interêt touristique est la Quebrada de Jere (Canyon de Jere), située en contre bas de la carrière. C'est une longue faille où l'eau s'écoule librement et donc fournie en végétation.

Entrée Quebrada de Jere : $1.500 (pesos cliliens)

Village Socaire : Situé à 100 kms de San Pedro de Atacama et à 3200m d'altitude, il offre une vue magnifique sur le salar d'Atacama. Autrefois, Socaire fut important grâce à ses mines d'or situées près de la frontière. Aujourd'hui, le village abrite 800 habitants dediés principalement à l'agriculture (culture et aux activités minières non métalique.Le village est caractérisé par sa cuisine typique atacamenienne. C'est enfin une étape sur la route pour rejoindre la réserve nationale Los Flamencos et c'est le dernier village pour ceux qui se rendent vers Salta en Argentine par le passage Sico.

Village Chiu chiu : Ce petit village colonial vaut le détour pour son église du XVIIe siècle, l'une des plus anciennes du pays. Il se trouve sur l'ancienne route tracée par les incas.

Village Rio Grande : Ce village se trouve sur les rives de la rivière qui porte le m^me nom, à proximité de Calama et à 90 kilomètres de San Pedro de Atacama. Il a été le passage obligé pour les caravanes qui voyagaient entre San Pedro de Atacama et Chiu-Chiu. Il abrite aujourd'hui moins de 100 habitants. qui cultivent le maïs, divers types de salades, pommes de terre, et pratiquent l'élevage de moutons, lamas, oiseaux, lapins et des chèvres. Ils commercialisent leur production à Calama.

 


 

accueil | contact | Liens

Copyright © 2016 voyage-atacama.com - Tous droits réservés